Jeux Olympiques 2021 : l’équipe kényane privée de camp d’entraînement

Les Jeux” de Tokyo débutent le 24 juillet.

La ville japonaise de Kurume a renoncé à accueillir l’équipe olympique du Kenya, qui devait s’y entraîner durant deux semaines avant les Jeux de Tokyo, en raison d’une recrudescence de cas de coronavirus, a appris sport24.com ce mercredi 2 juin 2021 auprès du comité olympique kényan.

 «Cette nouvelle est un sérieux revers à nos plans, alors que tout avait été mis en place pour que l’équipe du Kenya parte pour Kurume le 7 juillet et s’acclimate avant les Jeux» de Tokyo qui doivent débuter le 24 juillet, a déclaré à l’AFP Francis Mutuku, secrétaire du Comité national olympique kényan (NOCK). Evoquant une «situation critique» dans la ville en raison d’une recrudescence de cas de Covid-19 enregistrée depuis mi-avril, les autorités de Kurume ont notamment expliqué que les installations sportives prévues pour accueillir les sportifs kényans étaient désormais utilisées comme centres de vaccination, a précisé M. Mutuku. «Les équipes continueront leur entraînement dans le pays jusqu’à leur départ pour Tokyo», a-t-il ajouté. Le Kenya, super puissance de l’athlétisme mondial, prévoit d’envoyer une centaine de sportifs aux Jeux de Tokyo, soit l’équipe la plus nombreuse de son histoire. Selon le site d’information sport24.com, la composition définitive de cette équipe doit être annoncée après les qualifications pour les épreuves d’athlétisme prévues les 17 et 18 juin à Nairobi. Le Kenya avait terminé les derniers Jeux olympiques de Rio à la 15e place du classement des nations, et première nation africaine, avec un total de 13 médailles dont six d’or, six d’argent et une de bronze.

Oumou Konaté