La Banque Mondiale s’engage à soutenir la relance économique du Cap-Vert

 

“Nous avons vraiment élargi notre programme au Cap-Vert l’année dernière, et avec près de 80 millions de dollars”, a souligné Nathan Belete

La Banque mondiale (BM) a réitéré son engagement d’accompagner le gouvernement capverdien, dans les activités de développement pour que la relance économique post-COVID-19 puisse être atteinte, a indiqué le jeudi 10 juin, Nathan Belete, directeur des opérations du BM pour le Cap-Vert, après une audience avec le Premier ministre, Ulisses Correia e Silva, a rapporté Xinhua net.

« La campagne de vaccination est la plus importante et la plus urgente à ce moment, donc nous sommes vraiment en train de mobiliser des financements nécessaires pour répondre à ce besoin », a précisé Nathan Belete, directeur des opérations du BM pour le Cap-Vert, selon notre source, tout en ajoutant que la BM est en train de voir comment accélérer surtout les financements pour l’achat des vaccins, parce que le but du gouvernement capverdien est de vacciner 70% de sa population avant la fin de l’année.

La Banque mondiale a augmenté son soutien financier au Cap-Vert pour financer plusieurs projets dans les secteurs des finances, de l’éducation, de la protection sociale et de la santé.

“Nous avons vraiment élargi notre programme au Cap-Vert l’année dernière, et avec près de 80 millions de dollars, c’est un record pour l’engagement de la Banque mondiale au Cap-Vert”, a souligné Nathan Belete, cité toujours par notre source. Le conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé en avril de 2020 un crédit de l’Association internationale de développement (IDA) de cinq millions de dollars américains, pour soutenir le Cap-Vert dans l’intensification des réponses à la pandémie de COVID-19.

L’économie capverdienne a subi une récession équivalente à 14,8% du produit intérieur brut (PIB) en 2020

L’économie capverdienne a subi une récession équivalente à 14,8% du produit intérieur brut (PIB) en 2020, en raison de « l’effet négatif extraordinaire » de la pandémie de COVID-19, selon l’Institut national de la statistique, a informé Xinhua net.

En 2020, le Cap-Vert a perdu un total de 19.718 emplois, le taux de chômage est passé à 14,5% et la dette publique capverdienne a augmenté d’un historique de 150%, en raison de la pandémie. Dans l’archipel, environ 33.000 personnes ont déjà été vaccinées, alors que le pays a enregistré, jusqu’au 13 juin 2021, 31 571 cas positifs, dont 30 316 guérisons et 273 décès.

                                                                                              Leylatou TIENDREBEOGO