La Guinée revient sur sa décision de renoncer aux Jeux olympiques

Le jeudi 22 juillet, la Guinée a annoncé qu’elle allait finalement participer au Jeux Olympiques de Tokyo après avoir annoncé la veille y renoncer à cause du Covid-19. Des raisons financières avaient été également évoquées pour justifier ce forfait.

La Guinée va finalement participer aux Jeux olympiques

En 24h, la Guinée est revenue sur sa décision. Le pays va finalement envoyer sa délégation de cinq athlètes participer à la 32e édition des Jeux olympiques (JO) de Tokyo, a annoncé le ministre guinéen des Sports, Sanoussy Bantama Sow dans un communiqué, jeudi 22 juillet. « Le gouvernement, après l’obtention de garanties des autorités sanitaires, donne son accord pour la participation de nos sportifs à la 32e Olympiade de Tokyo », a annoncé le ministre des Sports.

La Guinée avait annulé sa participation aux JO

Mercredi, la Guinée avait officialisé son forfait pour cette édition des Jeux olympiques. « En raison de la recrudescence de variants de Covid-19 », les instances ont décidé « avec regret l’annulation de la participation de la Guinée » aux Jeux de Tokyo, avait écrit le ministre Sanoussy Bantama Sow, dans un courrier adressé au président du Comité olympique guinéen.

Des questions financières?

Si officiellement la recrudescence de variants du Covid avait été évoquée pour annuler la participation de la Guinée au JO 2021, dans les coulisses on parlait plutôt de problème financier. A en croire Rfi, une source proche du gouvernement et anonyme a confié à l’AFP que des problèmes financiers poussaient le pays à se retirer : « Le dossier a été surfacturé, voilà pourquoi le ministère ne peut pas payer. » La presse guinéenne, elle, a évoqué des problèmes de primes impayées. Ce problème a également été évoqué par les athlètes, notamment la lutteuse Fatoumata Yarie Camara. Selon Rfi, elle a déploré le fait de n’avoir toujours pas perçu ni les récompenses, ni les primes des médailles qu’elle a gagnées lors des compétitions antérieures.

Dans tous les cas, ce rétropédalage de la Guinée est une aubaine pour les cinq athlètes qui doivent représenter leur pays aux JO et qui n’avaient pas caché leur colère après l’annonce de l’annulation de leur participation.

Les athlètes Fatoumata Yarie Camara (lutte libre), Mamadou Samba Bah (judo), Fatoumata Lamarana Touré et Mamadou Tahirou Bah (natation) et Aïssata Deen Conté (athlétisme, 100 m féminin), vont représenter la Guinée aux JO 2021 à Tokyo.

La lutteuse Fatoumata Yarie Camara était en colère contre les autorités après l’annulation de leur participation au JO de Tokyo 2021

Line Rose