La reconstruction de Cabo Delgado coûtera 300 millions de dollars

Le plan de reconstruction de la province nord mozambicaine de Cabo Delgado détruite  par les groupes terroristes est budgétisé à 300 millions de dollars américains selon une information divulguée lundi 27 septembre à Maputo par le Premier ministre Carlos Agostinho do Rosario.  Depuis plus de 4 ans maintenant,  la province de Cabo Delgado est en proie aux attaques terroristes menées par des groupes armés liés à l’Etat islamique.

Le Premier ministre Carlos Agostinho do Rosario a présidé une  réunion entre le gouvernement et ses partenaires de coopération, au cours de laquelle,  des détails pertinents sur un plan de réhabilitation des infrastructures détruites par les attaques terroristes,  à mettre en œuvre entre 2021 et 2023, ont été partagés,  selon l’AIM. Le Premier ministre Rosario a déclaré que, sur le montant total du plan, 200 millions de dollars seront dépensés pour des actions à court terme, dans un délai d’un an, pour assurer un impact immédiat, tandis que la somme restante sera affectée à des actions à moyen et long terme. « Nous reconnaissons que la reconstruction des infrastructures, et en particulier la réparation du tissu social, est un grand défi et le gouvernement doit établir des partenariats et des synergies à plusieurs niveaux, pour garantir que les travaux puissent être menés aussi rapidement que souhaité », a souligné Rosario, ajoutant que  les autres plans en cours ne seront pas interrompus selon toujours  l’AIM.

786 520 déplacés internes

En effet, à travers les actions à court terme envisagées dans le plan, a déclaré Rosario, le gouvernement veut assurer la réouverture de l’administration publique, l’approvisionnement en eau et l’assainissement, la reprise des soins de santé et de l’éducation, le rétablissement de la communication et la création de services. « Certaines des actions envisagées sont déjà en cours et nous avons repris le paiement de l’allocation sociale de base et l’acheminement de l’aide humanitaire. Nous avons rétabli l’électricité, et nous rétablissons également l’accès routier et les télécommunications mobiles », a déclaré Rosario.  Cependant les résultats à long terme attendus du plan incluent le rétablissement de la sécurité et des moyens de subsistance des personnes dans leurs lieux d’origine, et le retour progressif des investisseurs dans la région riche en gaz naturel. Il faut dire que, le succès des forces conjointes sur le terrain, a permis un retour progressif des personnes qui ont fui leurs maisons et se sont réfugiées ailleurs a fait savoir le Chef de gouvernement mozambicain. Le nombre de personnes déplacées par le terrorisme est désormais estimé à 786 520, selon l’AIM.

Source : Agence d’Information du Mozambique AIM

Pierre Oued.