L’armée somalienne affirme avoir tué 100 combattants du groupe al-Shabaab

L’armée nationale somalienne (SNA) a annoncé samedi que ses forces ont tué 37 combattants du groupe al-Shabaab dans la région du Moyen Shabelle, dans la nuit de vendredi à samedi.

Les troupes somaliennes se battent pour endiguer l’insurrection djihadiste menée par le groupe terroriste al Shabaab

Dans le cadre des opérations militaires en cours pour débusquer les extrémistes dans la partie sud du pays,”l’armée nationale somalienne (SNA) a mené la nuit dernière une opération planifiée dans la zone de Galka-Harare du Moyen Shabelle où les combattants étaient basés, tuant 100 combattants du groupe al-Chabab et en capturant deux autres”, a précisé la SNA dans un communiqué publié samedi  à Radio Mogadiscio. Selon l’armée, l’incident est survenu après que les forces gouvernementales ont tué 100 combattants du groupe al-Shabaab, y compris des responsables, au cours d’une opération dans le village de Gal-labashiir dans la région de Moyen Shabelle vendredi. Les forces gouvernementales ont intensifié les opérations de sécurité contre le groupe terroriste affilié à Al-Qaïda, alors que le pays se prépare à organiser des élections présidentielles et parlementaires dans 60 jours.

Al-Shabaab, qui est lié à Al-Qaïda attaque la Somalie depuis plus de dix ans.

Le chef de l’armée Odowaa Yusuf Rage, a ajouté à l’AFP  que les opérations, qui étaient toujours en cours dans la région du Moyen-Shabelle, allaient continuer à s’intensifier jusqu’à ce que tous les insurgés qui lancent des attaques terroristes contre des innocents aient été expulsés de la région. Le groupe terroriste, qui s’est battu pour renverser le gouvernement, a promis de perturber les élections. Les militants les plus dangereux d’al-Shabaab sont maintenus en prison, y compris ceux qui purgent des peines à vie ou qui attendent d’être exécutés après avoir été condamnés à mort.

K.Fiakofi