Le Burundi enquête sur les explosions de grenades et s’engage à éliminer les « terroristes »

Le gouvernement burundais a promis une enquête approfondie sur une série d’explosions de grenades « terroristes » meurtrières qui ont touché la capitale économique du pays, Bujumbura.Les attaques de lundi 20 septembre ont fait suite à l’explosion d’une grenade meurtrière dans un bar de la capitale, Gitega, dimanche, et à une série d’obus de mortier tirés sur l’aéroport international du Burundi samedi.Le ministère de l’Intérieur a indiqué dans un communiqué que deux personnes avaient été tuées lorsque des « terroristes encore non identifiés » ont lancé des grenades dans un parking de Bujumbura et près d’un marché lundi .Des sources médicales et sécuritaires ont indiqué à l’AFP que trois personnes étaient décédées, tandis que le Premier ministre Alain-Guillaume Bunyoni a déclaré que plus de 100 autres avaient été blessées.