le gouvernement organise des « assises nationales de la refondation »

Le gouvernement malien dominé par les militaires va organiser des « Assises nationales de la refondation » du 25 octobre au 21 novembre, à l’issue desquelles il doit se prononcer sur un éventuel report des élections. La communauté internationale, en particulier l’ONU  et la France, ont exprimé leur inquiétude face à l’éventualité d’un retard dans la tenue des élections présidentielles et législatives et l’achèvement de la transition vers le rétablissement d’un pouvoir civil élu. Le Premier ministre malien de transition Choguel Kokalla Maïga a évoqué le 26 septembre un possible report de ces scrutins de quelques semaines, voire de quelques mois