Le Kenya se tourne vers l’Afrique du Sud pour un nouvel accord ferroviaire

Le Kenya veut rénover son ancien réseau ferroviaire, à travers un nouvel accord ferroviaire avec l’Afrique du Sud. Les autorités kenyanes, à travers  cette  nouvelle   coopération, cherchent des solutions sur le continent pour  stimuler le commerce.

Au cours de la visite, Nairobi et Pretoria ont signé huit accords commerciaux pour stimuler le commerce bilatéral et remédier aux déséquilibres commerciaux entre les deux pays. En 2020, les exportations du Kenya vers l’Afrique du Sud s’élevaient à environ 33 millions de dollars tandis que les importations du Kenya en provenance du même pays étaient d’environ 430 millions de dollars, selon The East Africa .En ce qui concerne l’investissement, l’Afrique du Sud est une source majeure d’investissement étranger direct (IDE) au Kenya. A  cet effet, le président Kenyatta a noté que le commerce et l’investissement restent l’un des piliers les plus solides des relations bilatérales des deux pays. « En plus de relations bilatérales solides qui couvrent un large éventail de domaines, le Kenya et l’Afrique du Sud sont des partenaires proches aux niveaux régional et mondial. Par conséquent, les deux pays devraient utiliser les équipes techniques existantes pour examiner la gamme de biens et de services importés par l’Afrique du Sud», a-t-il déclaré. Il a  précisé que le Kenya travaille avec l’Afrique du Sud et souhaite remédier aux déséquilibres commerciaux en augmentant la capacité de fabrication et l’innovation. Le président Ramaphosa a indiqué que la visite du président Kenyatta avait été l’occasion de faire le point sur l’état actuel des relations bilatérales et d’explorer de nouveaux domaines d’intérêt mutuel qui profiteront aux deux pays. »Nous avons réaffirmé l’importance stratégique des relations bilatérales entre nos deux pays et réitéré notre désir d’élever la nature de la relation, ce qui inclurait la conclusion d’un accord de partenariat stratégique« , a déclaré le président sud-africain.

Source:The East African.

K.Fiakofi