Le Nigeria engage le combat contre les téléphones contrefaits, après l’identification des abonnés

La Commission des communications du Nigeria (NCC) a annoncé le déploiement en cours d’un système de gestion des appareils (DMS) dont la fonction essentielle est la protection des consommateurs des produits et services télécoms, selon l’agence Ecofin. Le système capturera automatiquement l’identité internationale d’équipement mobile (IMEI) du téléphone afin de l’identifier. Le directeur des questions publiques de la NCC, Ikechukwu Adinde, cité par notre source, a expliqué dans une note publiée le vendredi 21 mai, “qu’à aucun moment, le Conseil n’a publié de déclaration concernant l’enregistrement de l’IMEI par les abonnés et n’envisage pas de le faire”, tout en ajoutant “qu’aucune obligation ne sera faite aux consommateurs de la soumettre à leurs opérateurs télécoms”. Le DMS rentre dans le cadre des mesures prises par le gouvernement du Nigeria pour protéger davantage son environnement télécoms de toutes failles à même de nuire à la sécurité nationale, alors que la transformation numérique du pays est repartie de plus belle avec le mobile comme passerelle d’inclusion.