Le président ougandais nomme à nouveau son fils à la tête des forces spéciales

Le président ougandais Yoweri Museveni a renommé son fils aîné, le lieutenant général Muhoozi Kainerugaba à la tête du commandement des forces spéciales ougandaises, une unité d’élite chargée de garder le président et sa famille. Le général Kainerugaba a connu une ascension fulgurante dans les rangs de l’armée, après s’être entraîné à l’académie britannique Sandhurst et à d’autres programmes militaires aux États-Unis, en Égypte et en Afrique du Sud. Cette décision s’inscrit dans un remaniement plus large au sein des agences de sécurité.