Le président Roch Kaboré face à la jeunesse à Koudougou

Le Forum national des jeunes (FNJ) s’est tenu du 07 au 09 octobre 2021 à Koudougou. A l’occasion, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a échangé avec les jeunes, venus des quatre coins du pays et de la diaspora.

 “ Ma foi en la jeunesse reste inébranlable”, a-t-il déclaré face aux jeunes

Cette 8ème édition du Forum national des jeunes s’est tenue, du 07 au 09 octobre 2021, dans la cité du cavalier rouge. Elle avait pour thème  « Réconciliation nationale au Burkina Faso: rôle et place de la jeunesse ». Cadre de dialogue par excellence entre le gouvernement et la jeunesse, le FNJ 2021 a réuni environ 1000 jeunes, venus des 13 régions du Burkina Faso, dans la salle polyvalente de Koudougou. Cette rencontre se tient dans un contexte marqué par les attaques terroristes, a rappelé le ministre de la Jeunesse, de la promotion de l’entrepreneuriat et de l’emploi, Salifou Tiemtoré, Président du comité d’organisation de ce forum.

Les jeunes expriment en live leurs attentes

C’est dans ce cadre que le président du Faso s’est entretenu, le samedi 09 octobre 2021, avec les jeunes venus des 45 provinces du pays et de la diaspora. A l’occasion, il a réaffirmé sa confiance en la capacité de la jeunesse burkinabè à relever les défis de leur génération. “ Ma foi en la jeunesse reste inébranlable”, a soutenu Roch Marc Kaboré, devant le millier de jeunes réunis dans la salle. “L’épanouissement de la jeunesse passe, nécessairement, par un environnement de sécurité et de stabilité sociale” a déclaré le président Koboré, tout en rendant hommage à la jeunesse du Burkina, pour “son engagement patriotique à défendre la patrie à travers leur enrôlement au sein des Forces de défense et de sécurité et au sein des volontaires pour la défense de la patrie”. Face aux jeunes, le président kaboré a reconnu “ la nécessité pour le gouvernement de respecter les engagements pris” pour la réalisation des infrastructures au profit des populations. “ Le gouvernement va continuer à s’investir pour accompagner la jeunesse face aux défis de l’employabilité, de l’auto-employabilité, de la réduction du chômage et de la promotion de l’entreprenariat des jeunes” a-t-il poursuivi.

Notons que la séance des échanges avec le président du Faso a permis aux jeunes d’exprimer leurs attentes et leurs espoirs face aux défis de la sécurité et la lutte contre le chômage. La jeunesse à travers des motions et résolutions s’est engagée, à cet effet,  à soutenir les forces de défenses et sécurité sur le terrain de la lutte contre le terrorisme et à accompagner le processus de réconciliation en cours dans notre pays.

                                                                                  Leylatou TIENDREBEOGO