L’écrivain sénégalais Mohamed Mbougar Sarr remporte le Goncourt 2021

Le prix Goncourt 2021 a été décerné le mercredi 03 novembre 2021, à Paris, à l’écrivain sénégalais Mohamed Mbougar Sarr, pour « La plus secrète mémoire des hommes ». Les jurés de la prestigieuse récompense littéraire ont opté pour le renouveau plutôt que pour des auteurs reconnus.

 Sarr figurait parmi les quatre finalistes de ce prix dont la liste a été rendue publique le mardi 26 octobre. Ces quatre finalistes sont Christine Angot pour son roman « Le Voyage dans l’Est », Sorj Chalandon pour « Enfant de salaud », Louis-Philippe Dalembert pour « Milwaukee Blues », et Mohamed Mbougar Sarr pour « La plus secrète mémoire des hommes ».

Inscrit sur sept listes de prix et désigné comme favori par les journalistes littéraires qu’avait interrogés la revue Livres Hebdo, le Sénégalais Mohamed Mbougar Sarr, 31 ans, a donc effectivement séduit les jurés du Goncourt avec « La plus secrète mémoire des hommes » (éditions Philippe Rey), roman-labyrinthe qui s’inspire du destin maudit de l’écrivain malien Yambo Oulologuem, accusé de plagiat pour « Le Devoir de la violence », prix Renaudot en 1968.

« La plus secrète mémoire des hommes » est le quatrième roman de Mohamed Mbougar Sarr. L’ouvrage de 448 pages se présente comme « un chant d’amour à la littérature et à son pouvoir intemporel. Un roman étourdissant, dominé par l’exigence du choix entre l’écriture et la vie, ou encore par le désir de dépasser la question du face-à-face entre l’Afrique et l’Occident », écrit l’auteur. Mohamed Mbougar Sarr est le premier écrivain d’Afrique subsaharienne à être consacré par le plus prestigieux des prix littéraires. Il est aussi le plus jeune lauréat depuis Patrick Grainville en 1976. Il vit aujourd’hui à Beauvais, au nord de Paris. Son entrée en littérature s’est faite dès ses 24 ans, avec « Terre ceinte », suivi de « Silence du coeur » en 2017.

Mohamed Mbougar Sarr a obtenu 6 voix au premier tour. « Avec ce jeune auteur, on est revenu aux fondamentaux du testament du Goncourt. 31 ans, quelques livres devant lui. Espérons que le Goncourt ne lui coupera pas son désir de poursuivre », a commenté Philippe Claudel, du jury. « Ça c’est fait au premier tour. C’est écrit de façon flamboyante. C’est un hymne à la littérature », a souligné Paule Constant, autre membre du jury.

Pour rappel, le prix Goncourt est un prix littéraire français récompensant des auteurs d’expression française, créé par le testament d’Edmond de Goncourt en 1892. La Société littéraire des Goncourt, dite Académie Goncourt, est officiellement fondée en 1902 et le premier prix Goncourt est proclamé le 21 décembre 1903. Il s’agit du plus ancien et de l’un des plus prestigieux prix littéraires français.

Source: Allafrica, RTS.CH

Fatimata COMPAORE