Libye : L’ONU suspend ses opérations dans un centre pour réfugiés à Tripoli

Jeudi 30 janvier 2020, le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés, Jean-Paul Cavalieri a annoncé la fin des opérations dans un centre de transit à Tripoli en Libye. L’organisation a justifié cette décision du fait que les entraînements militaires et policiers se déroulaient à l’extérieur du centre. « Nous craignons que la zone entière ne devienne une cible militaire », a-t-il relevé. Le HCR avait indiqué que trois obus de mortier étaient tombés près du site en début janvier. Ouvert en décembre 2018, ce centre de rassemblement et de départ (GDF), site qui relève de la juridiction du ministère libyen de l’Intérieur, héberge des réfugiés en attente d’être évacués à l’étranger.