Libye : Une quarantaine de sociétés européennes ont été suspendues

Le jeudi 9 mai 2019, la presse libyenne a rendu public un décret de 04 pages selon lequel le pays suspend l’activité d’une quarantaine de sociétés européenne établies en Libye. En effet, le décret avance le fait que ces sociétés n’auraient pas procédé au renouvellement de leurs autorisations pour poursuivre leurs activités en Libye. Le décret a été signé par le ministre de l’Economie et de l’Industrie, Ali Issaoui. Sur la liste figurent plusieurs compagnies françaises et allemandes. Total, la société pétrolière française est en tête des sociétés suspendues. Parmi les autres figurent le groupe industriel allemand Siemens et l’entreprise de télécommunications Alcatel-Lucent.