L’ONU débloque des fonds pour lutter contre la propagation des criquets au Kenya

Les Nations Unies ont débloqué 1,5 million de dollars américains de leur Fonds central d’intervention d’urgence (FCIU) pour lutter contre une infestation potentielle de criquets pèlerins au Kenya, a annoncé mardi un porte-parole de l’ONU. Mark Lowcock, secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordonnateur des secours d’urgence de l’ONU, a transmis ces fonds à l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), a déclaré à french.peopledaily Farhan Haq, porte-parole adjoint du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres. « Depuis le 21 décembre, de nombreux essaims ont commencé à se former dans l’est de l’Ethiopie et le centre de la Somalie à la suite du cyclone Gati. Ils ont pénétré dans le nord-est du Kenya, et sont susceptibles de se propager aux comtés du nord et du centre », a déclaré M. Haq. Ces fonds seront destinés à des opérations de lutte contre le criquet pèlerin, y compris au moyen d’une surveillance aérienne et terrestre et de pulvérisations de pesticides.