L’Ouganda se donne 1 an pour obtenir le prêt chinois nécessaire au démarrage des travaux de la ligne SGR

Pour financer la 1re section du SGR, tronçon Kampala-Malaba (273 km), l’Ouganda espère finaliser les négociations d’ici 2021 avec Exim Bank of China. Ce financement de $2 milliards devrait être exécuté sur 42 mois par une entreprise chinoise. Le coût total du projet (1 724 km) est estimé à $12,8 milliards.« Dans un an ou moins, le financement sera mobilisé et nous prévoyons le début de la construction pour la première ou la deuxième année suivant les négociations », a dit Stanley Sendegeya, le nouveau DG d’Uganda Railways Corporation (URC), dans une interview au Daily Monitor, rapporté par l’Agence ecofin. Le SGR, qui traversera le pays de l’est à l’ouest sur 1 724 km, est destiné à remplacer le vieux système ferroviaire à voie métrique. Sa mise en service renforcera la connectivité sous-régionale avec les pays voisins, à savoir le Kenya, le Rwanda, la République démocratique du Congo et le Soudan du Sud.