Mali : La justice confirme l’arrestation de 6 personnalités pour tentative de coup d’Etat

La justice malienne a fait arrêter 6 personnalités dont le Pr Kalilou Doumbia, ex-secrétaire général de la présidence, et le colonel Kassoum Goïta, ex-patron de la sécurité d’Etat. Elles sont accusées de complot et de tentative de coup d’Etat, dans la continuité des poursuites de décembre 2020, indique l’agence Ecofin.

Le procureur du tribunal de grande instance de la commune VI de Bamako a confirmé vendredi 5 novembre,  l’arrestation du colonel-major Kassoum Goïta et du professeur Kalilou Doumbia,  ancien SG de la Présidence du Mali sous Bah N’Daw. Les deux hommes sont suspectés de « complot contre le gouvernement », « association de malfaiteurs » et « tentative de coup d’Etat » a fait savoir l’agence Ecofin. 4 autres personnes ont été incarcérées, dont un commissaire de police et un adjudant-chef. Aucune précision n’a été donnée par les autorités quant à leur lieu de détention et quant à l’évolution de l’enquête.

Contrôler étroitement la transition.

Respectivement chef du renseignement et secrétaire général de la présidence sous le mandat transitionnel de Bah N’Daw, Kassoum Goïta et Kalilou Doumbia ont démis de leurs fonctions après le putsch du 24 mai 2021 qui a porté le colonel Assimi Goïta au pouvoir. Ils n’avaient jusque-là pas été inquiétés, malgré la vague d’arrestations dans le pays en décembre 2020, pour les mêmes motifs. En effet, le parquet de Bamako avait annoncé , en ce moment-ci,  l’ouverture d’une information judiciaire contre six personnalités, dont le dernier Premier ministre avant le putsch d’août, Boubou Cissé, pour «complot contre le gouvernement, association de malfaiteurs, offense à la personne du chef de l’État et complicité»,  selon le site d’information   24heures. Le juge avait ordonné leur placement sous mandat de dépôt, à l’exception de Boubou Cissé, qui est «resté introuvable» selon le parquet. Avec ces dernières arrestations, tout porte à croire que la junte au pouvoir tient à contrôler étroitement la transition.

Sources :

Agence Ecofin, 24heures.chPierre Oued.