Mali : L’armée annonce avoir tué une dizaine de djihadistes présumés près du Burkina

L’armée malienne a annoncé samedi 26 décembre avoir tué une dizaine de djihadistes présumés dans le centre du pays, près de la frontière burkinabè, lors d’une attaque contre un convoi militaire, sans subir de perte. L’attaque a eu lieu jeudi 24 décembre, dans l’après-midi, entre Dinangourou et Mondoro, a indiqué l’armée sur Twitter. «Le détachement accroché (par les assaillants) a bénéficié d’un appui de feu de l’aviation», a-t-elle dit, sans plus de détail. Le bilan s’établit «côté ennemi (à) une dizaine de terroristes tués», sans perte en vie humaine pour les militaires maliens, selon la même source, citée par Le Figaro.