Mali : L’armée française soupçonnée d’avoir tué 19 civils lors d’un mariage

A la suite des frappes aériennes françaises en début janvier 2021, qui ont causé la mort d’une dizaine de civils au Mali, l’ONG Human rights watch a exigé le 22 janvier l’ouverture d’une enquête afin de situer les responsabilités. L’armée française a apporté un démenti face à cette déclaration de l’ONG, et parle d’attaque terroriste.

Lire la suite dans le journal du mardi 26 janvier 2021