Mauritanie / Election présidentielle : L’opposition dénonce des cas de « fraude »

Le lundi 01 juillet 2019, avant la proclamation des résultats définitifs de l’élection présidentielle en Mauritanie, les quatre candidats de l’opposition ont exposé des cas de « fraudes » qui selon eux rendent impossible la victoire de l’ancien chef d’état-major, Mohamed Cheikh El-Ghazouani. « Après vérification par nos techniciens électoraux qui ont travaillé sur 455 bureaux de vote (sur un total de 3.861, NDLR) où il a réalisé 100% et plus, le candidat Ghazouani ne pouvait pas avoir plus de 41% », a affirmé M. Ould Abeid lors d’une conférence de presse tenue le dimanche 30 juin dans la soirée avec les trois autres candidats de l’opposition. En rappel, selon les résultats annoncés au lendemain du vote du 22 juin par la Commission nationale électorale indépendante (CENI), M. Ghazouani, candidat du pouvoir, remporte les élections avec 52,01% des suffrages.