Mauritanie : L’UPR renouvelle ses instances et acte la mise à l’écart d’Abdel Aziz

Les travaux du 2e congrès de l’Union pour la République, le parti au pouvoir, ont pris fin le dimanche dernier dans la soirée à Nouakchott. Ce congrès signe un nouveau départ pour un parti que l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz voulait conserver après l’élection présidentielle du 21 juin dernier, remportée par Mohamed Ould Cheikh Ghazouani. C’est désormais autour de lui que l’UPR vient de resserrer ses rangs et ferme la parenthèse de son prédécesseur. Le nom de l’ancien chef de l’État mauritanien n’a même pas été cité durant les travaux de ce deuxième congrès de l’Union pour la République.