Migration en Mauritanie : L’OIM lance une campagne de sensibilisation sur la migration irrégulière

L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a lancé, le lundi 31 mai 2021 à Nouakchott, le projet “informer sur les risques de la migration irrégulière et promotion d’une migration sûre par le renforcement de l’engagement communautaire en Mauritanie”, dit “Aware Migrants (Migrants Conscients), a rapporté Alakhbar.

L’objectif de l’OIM est de “promouvoir une migration sûre par le renforcement de l’engagement communautaire en Mauritanie et par la création des environnements plus résilients pour les migrants en situation vulnérable” a indiqué Boubacar Seybou

Le projet, financé par le Ministère de l’Intérieur de l’Italie, dans le cadre du programme RDPP, a été lancé par le Chef de Mission de l’OIM Mauritanie Boubacar Seybou, en présence du Directeur général de l’Administration territoriale Mahi Hamed, des représentations diplomatiques et des communautés migrantes en Mauritanie.

“Les centaines de morts en mer par an sont une perte pour tous les pays” a regretté Boubacar Seybou

 Selon un communiqué parvenu à Alakhbar, Aware Migrants vise à promouvoir à la fois la diffusion d’informations et la cohésion sociale pour créer des environnements plus résilients pour les migrants en situation vulnérable et les communautés touchées. Ainsi le projet entend faciliter le dialogue communautaire par la mise en place d’un réseau de mobilisateurs communautaires et de volontaires pour interagir avec les migrants et accéder aux communautés locales et les points d’information pour les jeunes.

En 2020, quelque 849 migrants irréguliers ont disparu sur la route Atlantique qui traverse la Mauritanie, emportés par la noyade, la déshydratation, l’hypothermie, les accidents en mer ou par le manque d’accès à des soins médicaux, a rapporté French China

Une réunion de réflexion a suivi la cérémonie de lancement pour présenter les différentes composantes du projet aux parties prenantes locales ainsi que les grandes lignes d’une prochaine campagne de sensibilisation sur les risques de la migration irrégulière, a indiqué notre source.

                                                                                              Leylatou TIENDREBEOGO