Mozambique : bientôt les cours en présentiel dans les classes

Le président mozambicain, Filipe Nyusi, a autorisé la reprise, à partir du 30 août 2021, des cours en présentiel dans tout le système éducatif du pays, à l’exception des établissements préscolaires, selon une annonce faite vendredi 27 août à travers le discours à la nation, a indiqué l’agence d’information mozambicaine (AIM).

Le président Nyusi, dans son discours à la nation, a indiqué l’assouplissement de plusieurs mesures restrictives que le gouvernement avait introduites afin de contenir la propagation de la Covid-19. À la mi-juillet, le gouvernement a effectivement fermé des écoles dans la plupart des zones urbaines au sud du Zambèze, interdisant l’enseignement en face à face, dans la région métropolitaine du Grand Maputo, Beira, Chimoio et plusieurs autres villes et villages. La seule façon, pour les enfants des zones touchées de poursuivre leurs études, était l’apprentissage à distance, a indiqué l’AIM. Maintenant, ces écoles peuvent toutes rouvrir, mais Nyusi a averti que la décision pourrait être modifiée en fonction de la tendance épidémiologique et de la capacité à se conformer aux mesures préventives contre la pandémie.

Ce n’est pas la fin de la pandémie

La nouvelle mesure ne s’étend pas à tous, pour le moment. En effet, l’enseignement préscolaire est un domaine où les cours en présentiel restent totalement interdits. Toutes les crèches doivent rester fermées. Un coup dur pour les employés des crèches et leurs parents. Quant au couvre-feu nocturne, en vigueur dans la plupart des villes et villages, Nyusi a annoncé un léger recadrage. Le couvre-feu commencera désormais à 22h00, au lieu de 21h00. Toutes les cérémonies religieuses restent suspendues. Tous les événements sociaux privés sont interdits, à l’exception des mariages. Ce n’est pas la fin de la pandémie » a déclaré le président Nyusi. Il a, en outre, déclaré que depuis mars, près de 1,8 million de personnes ont été vaccinées contre le Covid-19, dont 660 000 entièrement immunisées avec deux doses de vaccin.

Source : Agence d’Information du Mozambique (AIM)

Pierre Oued.