Mozambique : Le Premier ministre met en garde contre les conséquences de la corruption

Le Premier ministre mozambicain, Carlos Agostinho do Rosário, a mis en garde le lundi 09 décembre 2019 contre les conséquences de la corruption, considérant que la situation compromet la crédibilité des gouvernements et menace la stabilité économique. « La corruption mine la crédibilité des gouvernements », a-t-il déclaré lors des célébrations de la Journée internationale contre la corruption dans la province de Zambezia, au centre du Mozambique. Pour lui, en plus de discréditer les gouvernements, la corruption ouvre la porte à l’instabilité économique, sapant l’intégrité et les valeurs sociales.