Mozambique : l’UA fournira 100 000 USD aux déplacés internes

L’Union africaine (UA) fait don d’ environ 100 000 dollars américains, à la province de Cabo Delgado, pour soutenir les personnes déplacées par les attaques terroristes, a rapporté le journal O Pais. Elle a également promis une assistance en matière de formation militaire aux Forces de défense et de sécurité (FDS).
En visite au Mozambique, le président du sous-comité de l’UA sur les réfugiés, les personnes déplacées et les affaires humanitaires, Andrew Bangali, et le commissaire aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité de l’UA, Bankole Adeoye, ont annoncé le soutien monétaire de l’UA au pays, ainsi que la formation des Forces de défense et de sécurité (FDS). Réunis, le 8 septembre dernier, avec la ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Verónica Macamo, les représentants de l’UA ont traduit la consternation de l’UA, face aux menaces liées au terrorisme, que vie la population de Cabo Delgado en particulier et celles du continent, selon le journal O Pais.

Andrew Bangali, qui est également ambassadeur de la Sierra Leone au Mozambique, a fait de l’aide humanitaire une priorité, car les besoins des personnes déplacées augmentent chaque jour, a indiqué notre source. « Notre contribution vient compléter les travaux du gouvernement déjà en cours. C’est pourquoi nous sommes dans le pays », a poursuivi Bangali.

L’aide de l’Union africaine arrive à point nommé

Avec l’arrivée des forces étrangères, le Mozambique a repris du poil de la bête. En effet, certaines parties de la province de Cabo Delgado sont déjà libérées, grâce à l’intervention des forces étrangères pour soutenir la fin de la violence armée dans la région. En réponse à ce défi, l’Union africaine a également exprimé son intention de former les FDS et d’aider à réprimer les attaques terroristes. « Nous sommes là pour contribuer à la formation. Comme nous le savons, les Forces en attente de la SADC font partie de l’Union africaine, d’où la nécessité pour l’UA de soutenir l’initiative », a déclaré Bankole Adeoye, selon notre source.

En retour, les autorités mozambicaines à travers la ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Verónica Macamo, a souligné que l’aide de l’Union africaine arrive à point nommé, d’autant plus que le Mozambique s’apprête à assumer la présidence du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine, en octobre prochain.

Pierre Oued.