Namibie: Près de 1500 emplois perdus durant le 1er semestre 2021

Près de 1.500 emplois ont été supprimés dans 190 entreprises namibiennes au cours du 1er semestre 2021, a annoncé lundi le ministère namibien du Travail et de l’Industrie, selon Sputnik news.
La majorité de ces emplois ont été perdus à cause des difficultés économiques qu’a connu le pays durant les deux derniers trimestres, provoquant la suspension des activités dans certaines entreprises ou leur fermeture totale, a déclaré la directrice générale du ministère par intérim, Lydia Indombo, selon Sputnik News. Mme Indombo a, par ailleurs, souligné que les secteurs les plus affectés par les pertes d’emplois sont ceux des mines et la pêche (490), la vente au détail (375), la fabrication et l’agriculture (278), et l’hôtellerie (103). «Ces pertes d’emplois continues reflètent une économie en crise», a averti l’expert économique Herbert Jauch, estimant que «le déclin économique global du pays marqué par une baisse des dépenses de consommation locale, se reflète dans le grand nombre de licenciements recensés dans les secteurs de la vente au détail et de la fabrication».

Des changements structurels pour redresser l’économie

Pour rappel, l’économie namibienne a été durement affectée par la crise sanitaire de la covid-19, suite à la baisse des exportations des produits miniers ainsi qu’aux effets du confinement imposé pour endiguer la propagation de la pandémie. Mais Herbert Jauch estime que cette crise à elle seule ne doit pas justifier cette situation. «Jusqu’à présent, le gouvernement n’a pas été en mesure de présenter une stratégie cohérente de lutte contre le chômage, et de simples déclarations d’intention, conjuguées à des appels lancés aux investissements étrangers ne suffiront pas», a-t-il fait comprendre. Des changements structurels bien réfléchis sont nécessaires de toute urgence pour redresser l’économie namibienne et contribuer à la préservation des emplois, a-t-il conclu.
Source : Sputnik News France

Pierre Oued.