Nigeria: le procès du dirigeant biafrais Nnamdi Kanu ajourné

Le procès du leader indépendantiste biafrais Nnamdi Kanu, devant la Haute cour fédérale du Nigeria à Abuja, a une nouvelle fois été ajourné jeudi. Le chef du Mouvement indépendantiste pour les peuples indigènes du Biafra (Ipob), qui prône la sécession du sud-est du Nigeria, a été arrêté à l’étranger et ramené fin juin au Nigeria, pour être jugé. Il est accusé de « terrorisme », « trahison » et cinq autres chefs d’accusation. M. Kanu a plaidé « non coupable » de tous les chefs d’accusation et son procès a ensuite été ajourné au 10 novembre prochain, ont affirmé ses avocats Ifeanyi Ejiofor et Aloy Ejimakor à la presse.