Nigéria : Les médecins entament une grève pour réclamer les salaires et les indemnités

Les médecins résidents des hôpitaux publics nigérians ont entamé lundi une grève illimitée pour des griefs qui incluent le paiement tardif des salaires et des indemnités, a déclaré le syndicat des médecins, alors que les infections à coronavirus augmentent.

Les médecins nigérians ont entamé une grève pour ce qu’ils disent être de mauvaises conditions de service. L’année dernière, ils ont quitté leur emploi à trois reprises, y compris pour des demandes d’allocation pour le traitement des patients COVID-19. Okhuaihesuyi Uyilawa, président de l’Association nationale des médecins résidents (NARD), a déclaré à Standard Media que la grève avait commencé tôt lundi et que le gouvernement n’avait pas contacté le syndicat depuis qu’il avait annoncé l’action, ajoutant que la grève affecterait la campagne de vaccination contre le COVID-19, »La faim est pire que COVID-19. Nous avons perdu 19 membres à cause du COVID-19, sans assurance décès en cours d’emploi” a indiqué Uyilawa .Le ministre de la Santé a déclaré dans un communiqué que le ministère engageait les médecins en grève pour résoudre rapidement les problèmes, ajoutant que les directeurs médicaux devraient veiller à ce que la prestation des services ne soit pas interrompue.

Le Nigeria a connu une augmentation des cas de coronavirus depuis la mi-juillet. Quelque 174 315 cas et 2 149 décès ont été enregistrés depuis le début de la pandémie début 2020, selon les données officielles.La NARD a déclaré samedi dans un communiqué que les déficits de salaire s’étalant sur des mois, le non-paiement des indemnités COVID-19 de certains médecins et les pénuries de main-d’œuvre dans les hôpitaux étaient parmi les raisons qui avaient poussé ses membres à faire grève.L’État de Lagos a déclaré que la décision des médecins était hâtive et a appelé à la retenue les médecins du NARD employés de de l’État.

K.Fiakofi