Présidentielle au Sénégal : Karim Wade et Khalifa Sall définitivement écartés de la course

Le conseil constitutionnel écarte définitivement les candidatures du socialiste dissident Khalifa Sall, et de l’ex-ministre et fils d’Abdoulaye Wade, Karim Wade frappés par des condamnations judiciaires. Les deux rivaux du président Sall tombent sous le coup de l’article L31 du Code électoral qui stipule que « ne doivent pas être inscrits sur la liste électorale les individus condamnés pour crime, ceux condamnés à une peine d’emprisonnement sans sursis ou à une peine d’emprisonnement avec sursis d’une durée supérieure à un mois, assortie d’une amende pour les délits suivants : vol, escroquerie, abus de confiance, trafic de stupéfiants, détournement et soustraction commis par les agents publics, corruption et trafic d’influence, contrefaçon et pour des délits passibles d’une peine supérieure à cinq ans d’emprisonnement ».