RDC : Antonio Guterres “préoccupé” par les “tensions” dans le pays

Dans un rapport publié lundi 30 novembre dernier, Antonio Guterres s’est déclaré “préoccupé” par les tensions au sein de la coalition au pouvoir en RDC. M. Guterres se dit préoccupé par les tensions politiques au sein de la coalition au pouvoir, qui pourraient saper la fragile stabilité politique, inverser les progrès réalisés depuis les élections de 2018 et le transfert pacifique du pouvoir qui en résulte. Notons que le président Félix Tshisekedi après son investiture a convenu d’un accord de coalition avec son prédécesseur Joseph Kabila. Cet accord a permis la première transition pacifique du pouvoir d’un président à l’autre dans l’histoire du Congo mais depuis un certain temps les tensions se sont multipliées entre les deux parties.