RDC : l’ONU met en garde contre l’aggravation de la situation humanitaire

La situation humanitaire en République démocratique du Congo préoccupe l’ONU

L’Organisation des Nations Unies a appelé ce jeudi 03 juin 2021 à une augmentation des financements pour le pays qui compte à ce jour le plus grand nombre de personnes nécessitant un besoin urgent d’assistance.

Touchés par l’insécurité alimentaire, la malnutrition et la faim, ces ménages sont aidés aujourd’hui par des organisations humanitaires, parmi lesquelles le Programme alimentaire mondial. Selon Africanews, tous  ces organismes ont besoin aujourd’hui de plus de moyens. Il faut rappeler qu’à l’instabilité politique et sécuritaire en RDC, s’est ajoutée la récente éruption volcanique dans l’est du pays. L’entrée en éruption du mont Nyiragongo dans l’est du pays, a provoqué l’exode de milliers de personnes vers d’autres régions du pays et dans le pays voisin, le Rwanda. Selon la déclaration de David William McLachlan-Karr, coordinateur humanitaire des Nations unies en République démocratique du Congo cité par Africanews, “La RDC est le pays qui compte le plus grand nombre de personnes ayant un besoin urgent d’assistance en matière de sécurité alimentaire au monde. Notre plan de réponse humanitaire, qui vise près de 10 millions de personnes, est largement sous-financé. Aujourd’hui, nous n’avons reçu que 12% des fonds nécessaires pour leur venir en aide.” Plongée dans un contexte de pauvreté et de conflits armés, la République démocratique du Congo est régulièrement confrontée aux crises alimentaires. Selon les Nations Unies, 27,3 millions de personnes dans cette nation de 86 millions d’habitants sont en situation d’insécurité alimentaire aiguë.” Le manque de financement compromet la réponse humanitaire qui doit être apportée.

Oumou Konaté