Rentrée des classes : Près de 3 millions d’élèves ont repris le chemin de l’école

 

Les élèves ont repris les cours, ce lundi 27 septembre au Togo, pour l’année scolaire 2021-2022, après deux mois de vacances, a constaté le correspondant de l’Agence Anadolu à Lomé.

Les apprenants de l’enseignement général, technique, confessionnel et de la formation professionnelle ainsi que les élèves ont vite tourné la page des vacances pour entamer la nouvelle année  académique 2021-2022.  Dans un message diffusé à travers les médias locaux et à la télévision nationale togolaise, le ministre des Enseignements primaire, secondaire et technique du Togo, Komlan Dodzi KOKOROKO, a appelé les élèves à « l’excellence », et les enseignants à «faire preuve de professionnalisme» dans l’accompagnement des apprenants. Parce que, affirme-t-il, le Togo a besoin « d’une relève de qualité ».  Comme en 2020, cette rentrée des classes qui  intervient dans un contexte marqué par le Covid-19, a fait l’objet d’une attention particulière de la part de l’exécutif, a rappelé dans son message de rentrée, le ministre en charge du secteur de l’éducation, Dodzi Kokoroko.

Un recrutement de 2 250 enseignants

Pour cette rentrée, les autorités togolaises ont déjà annoncé en début de ce mois, la gratuité des frais d’inscription et de scolarité dans les collèges et lycées publics  et ce en partie lié à la pandémie. Cette gratuité n’était consacrée que dans le primaire et le préscolaire, souligne l’agence Anadolu. Environ 349 salles de classe ont été construites et 343 réhabilitées. « Les efforts se poursuivent afin de garantir un environnement scolaire sécurisé, avec 94 salles de classe et 209 cabines de latrines en cours de construction, en plus des 733 cabines déjà réalisées. L’année scolaire 2021-2022 bénéficie des mêmes attentions », a relevé le ministre selon Info Alwihda. Le ministre a également rappelé le recrutement de 2 250 enseignants, l’entrée en formation imminente de 300 inspecteurs et conseillers pédagogiques de tous ordres, le renforcement du capital humain de qualité par les réformes des Écoles Normales des instituteurs et de l’École normale supérieure et le démarrage des travaux préliminaires de construction de 30 000 salles de classe d’ici 2025.

Source : Agence Anadolu, Info Alwihda.

Pierre Oued.