Rwanda

Le rapport Duclert pointe les responsabilités de la France
Le rapport sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi au Rwanda en
avril 1994 pointe des “responsabilités accablantes” pour la France mais souligne
l’absence de complicité de génocide rapporte Vie publique de ce mercredi 31
mars 2021. Le rapport pointe la responsabilité politique et militaire de la France
à plusieurs niveaux : un aveuglement continu dans le soutien au “régime raciste,
corrompu et violent” au pouvoir au Rwanda durant cette période ; une lecture
ethnicise alignée sur celle du pouvoir rwandais en place et héritée d’un schéma
colonial ; un isolement de la France sur le plan international ; et au plan des
institutions, un fonctionnement rendant difficile toute vision critique dans la
chaîne de prise de décisions (rôle de l’État-major particulier et de la cellule
Afrique à la présidence de la République).