Santé au Burkina: Le PEV fête ses 40 ans

Le Programme Elargi de Vaccination (PEV) a 40 ans. La cérémonie officielle de la célébration de ce quarantenaire a eu lieu le 29 avril 2021 à Komsilga, en présence de Roch Marc Christian Kaboré, Président du Faso, qui a présidé la cérémonie et inauguré l’entrepôt du PEV à l’occasion.

Le PEV a engrangé de grands résultats et relevé de nombreux défis, selon les sources officielles. Après 40 ans de mise en œuvre, les différents acteurs se sont réunis à l’occasion de la semaine africaine de la vaccination, en cours actuellement, pour rendre hommage à toutes les personnes qui ont cru à ce programme et réfléchir à l’avenir du PEV.
En effet, le Programme Elargi de Vaccination a contribué à la réduction de la mortalité infantile et juvénile au Burkina Faso, passant de 120 décès pour 1000 naissances en 2010 à 82 décès pour 1000 naissances en 2015, selon la représentante des partenaires du PEV, Sandra Lattouf.
.

Le Programme Elargi de Vaccination a contribué à la réduction de la mortalité infantile et juvénile au Burkina Faso

Selon le Président du Faso, le vaccin constitue incontestablement le moyen le plus sûr et le plus efficace pour prévenir les maladies et lutter contre les pandémies. C’est fort de cette conviction qu’il a lancé le 29 avril 2019 à Saponé un appel à tous les filles et fils du Burkina Faso à la mobilisation générale en faveur de la vaccination, au regard de son rôle prépondérant dans la protection de la santé de la mère et de l’enfant.
“La vaccination est l’une des composantes des soins de santé primaires et constitue l’une des interventions de santé publique les plus appropriées et les plus rentables”, a confié le Président Kaboré. Raison pour laquelle, a-t-il dit, l’assemblée mondiale de la santé a lancé le Programme Élargi de la Vaccination en 1974.

“Le vaccin constitue incontestablement le moyen le plus sûr et le plus efficace pour prévenir les maladies et lutter contre les pandémies” a affirmé le président du Faso

Un entrepôt pour garantir la disponibilité des vaccins de qualité

Le nouvel entrepôt, inauguré ce jour par le Président du Faso, est constitué de 2000 m² d’entrepôt sec, de 1800 m² d’entrepôt humide et de bureaux. Il a été financé par l’Alliance Globale pour les Vaccins et l’Immunisation (GAVI). “ Ce joyau est un pilier important pour garantir la disponibilité des vaccins de qualité”, selon Roch Marc Christian Kaboré.

Tout en remerciant les partenaires financiers, le Président du Faso a appelé à la poursuite des collaborations pour la mobilisation du reste des financements pour l’achèvement total de l’entrepôt.

“Depuis son lancement en 1974 par la communauté internationale, sous l’égide de l’OMS, le PEV est l’intervention sanitaire la plus rentable en termes de coût et d’efficacité”, a fait observer la représentante des partenaires, Sandra Lattouf.

Elle a permis de sauver des millions de vie

Elle a indiqué qu’avec environ 30 000 FCFA, on vaccine complètement un enfant de 2 ans et on le protège contre 11 maladies au Burkina Faso. Chaque année, environ 2 à 3 millions de décès dus à des maladies tels que la rougeole, le tétanos, la coqueluche ou encore l’hépatite sont évités à travers le programme” a ajouté Sandra Lattouf.

Présent à la cérémonie, le maire de la commune de Komsilga, Issouf Nikiema a déclaré dans son allocution que “la vaccination confère et garantit à tous le bien-être et le développement harmonieux de l’enfant”.

Tout en remerciant les différents acteurs pour le travail fourni pour le PEV, Issouf Nikiema s’est réjoui de voir sa commune abriter ce nouveau joyau qu’est l’entrepôt du PEV. “ Avec l’implantation de la CAMEG, du centre hospitalier universitaire de Tengandogo, du Centre régional de Transfusion sanguine, du Centre de cancérologie, du centre de soin spécialisé de haut niveau, du centre de médecine traditionnel, notre commune est en phase de devenir un pôle de promotion de santé du Burkina Faso”, s’est félicité Issouf Nikiema.

Il a par ailleurs invité la population de Komsilga à “profiter pleinement de la présence des différentes infrastructures sur son sol, source d’emplois pour les jeunes et les femmes”.

Des hommes et des femmes ont été distingués

En marge de cette célébration, des hommes et des femmes, des quatre coins du Burkina Faso, œuvrant pour le développement de la santé, ont été décorés ou distingués au grade de champion régional.

En rappel, l’engagement du président du Faso, M. Roch Marc Christian Kaboré en faveur du progrès de la santé lui a valu une reconnaissance internationale en 2018. Il a été nommé champion mondial de la vaccination par les partenaires financiers et techniques de l’Alliance Globale pour les Vaccins et l’Immunisation (GAVI).
A noter que le Programme Elargi de Vaccination au Burkina Faso a été créé en 1980.

                        L.TIENDREBEOGO et F. COMPAORE