Soudan du sud : Le premier vice-président dénonce les sanctions américaines contre lui

Le premier vice-président du Soudan du Sud, Taban Deng Gai, a démenti le jeudi 9 janvier 2020 les allégations du Trésor américain pour son implication dans le meurtre de deux militants, et les a qualifiées de « sans fondement ». Ainsi, rejette-t-il toutes les accusations en promettant de travailler avec Washington pour prouver son innocence. En rappel, le mercredi 08 janvier dernier, les USA ont imposé des sanctions au premier vice-président, lui reprochant de travailler à entraver la mise en œuvre de l’accord de paix et de graves violations des droits de l’homme.