Soudan : Pékin et Moscou bloquent une initiative de l’ONU alors que la répression continue

Après les manifestations meurtrières au Soudan, la Chine et la Russie se sont réservées de condamner l’action des militaires au pouvoir

La Chine et la Russie ont bloqué au Conseil de sécurité de l’ONU un texte condamnant les morts civils au Soudan et appelant à cesser immédiatement la violence, selon des diplomates. C’était au cours d’une réunion d’urgence qui a eu lieu au lendemain de la répression sanglante de l’armée contre les manifestants. L’Union africaine a, pour sa part, suspendu le Soudan jusqu’à la création d’une autorité civile de transition alors que les violences dirigées contre les manifestants continuent.
Lire la suite dans le journal du 12 juin 2019