Tchad : CNT, l’assemblée intérimaire bientôt en action

L’Assemblée nationale cédera sa place dans les prochaines semaines au Conseil national de transition. Le processus de sélection des 93 membres est entré dans sa phase terminale, a annoncé mardi le vice-président et président du comité de sélection, le général Djimadoum Tiraïna.
Le Conseil national de transition est appelé à jouer un rôle fondamental et déterminant dans la définition des grandes réformes institutionnelles en jetant les bases du processus électoral à venir. Seront adoptés par la suite, la nouvelle constitution, par voie référendaire et le nouveau code électoral sans oublier la mise en place de la CENI et de la nouvelle structure de coordination des partis politiques, explique Dr. Haroun Kabadi, président de l’Assemblée nationale.

Avant la mise en place de l’Assemblée intérimaire, un rapport bilan de la troisième législature a été finalisé et des dispositions pratiques ont été prises pour assurer un passage de relais dans les meilleures conditions. Le secrétariat général de l’Assemblée nationale et ses différents services ont bénéficié du 24 au 26 août d’une formation, organisée conjointement par l’Assemblée nationale et l’Union interparlementaire. Cette formation a permis d’outiller les fonctionnaires parlementaires, en mettant à leur disposition des informations relatives aux pratiques en cours dans les Assemblées sœurs, en matière d’accueil des nouveaux parlementaires.

Nang-yanan Raoul