Tchad : La sécurité complexe et les crises environnementales aggravent les conditions de plus de 360000 personnes dans l’ouest

Plus de 360 000 personnes déplacées dans la province du lac au Tchad sont confrontées à une «double» crise, exposée à des risques sécuritaires et environnementaux, a rapporté l’Organisation internationale des Nations Unies pour les migrations (OIM), soulignant la nécessité de renforcer la résilience des communautés affectées.
Lire la suite dans le journal du jeudi 03 Septembre 2020