Tchad : Une “dérive répétitive d’une partie de la presse privée” (ministre de la Communication)

Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Cherif Mahamat Zene, a appelé le mardi 23 mars 2021, la presse privée à se “conformer aux textes en vigueur fixant le cadre de ses activités sans amalgame avec le choix opéré par certains journalistes”. Cette sortie du ministre fait suite à un communiqué de presse rendu public le 21 mars par la plateforme des médias privés du Tchad appelant à “une concertation nationale pour une transition d’ouverture afin d’économiser une élection à grands coûts sans cohésion sociale”. Cherif Mahamat Zene a condamné et rejette cette prise de position “irresponsable et incompatible avec le statut de la presse privée”,  versant selon lui dans la manipulation politique et “visant à faire impasse sur un processus électoral suffisamment avancé”.