Togo : Les évêques condamnent l’arrestation musclée de l’opposant Agbéyomé Kodjo

La Conférence des évêques du Togo  a condamné dans un communiqué publié mardi 21 avril, l’arrestation de l’opposant Agbéyomé Kodjo dans « des circonstances de brutalité et de violence perpétrées » par les forces de l’ordre et de sécurité. La Conférence épiscopale togolaise a « déploré » et « condamné » « la brutalité et la récurrence de la violence » dont les autorités togolaises font preuve dans « la gestion d’une situation qui est avant tout, politique », peut-on lire dans le communiqué. Les évêques ont aussi déploré que l’archevêque de Lomé, Mgr Nicodème Barrigah-Benissan et Mgr Denis Amuzu-Dzakpah – archevêque émérite de Lomé et successeur de Mgr Philippe Fanoko Kpodzro – « n’aient pas été autorisés à aller porter assistance à Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, qui venait de lancer un poignant cri de détresse, notamment à leur adresse », a ajouté le document.