Tunisie : Le premier ministre français Jean Castex en visite dans le pays miné par la crise économique

Le premier ministre s’est rendu mercredi 2 juin à Tunis pour une visite de vingt-quatre heures censée renforcer la coopération entre les deux pays. Jean Castex effectue sa première visite diplomatique d’envergure depuis sa nomination selon France24.

Sept accords de partenariat en tout ont été signé au cours de la visite du premier ministre Jean Castex

Les quatre grands axes d’action fournis par la primature française autour desquels s’articule ce voyage sont entre autres les conséquences de la crise sanitaire ; les partenariats économiques et le soutien apporté au développement de la Tunisie ; les enjeux sécuritaires et de lutte contre le terrorisme ainsi que la thématique de la francophonie et de la formation. Accompagné d’une demi-douzaine de ministres,  le Premier ministre Jean Castex, veut  resserrer les liens avec un pays traversé par les crises politique, sociale, économique et migratoire  et aussi par la pandémie de Covid-19 qui l’a encore plus fragilisé.

La France veut « accompagner les réformes » en Tunisie

Sur le plan sanitaire, la France a voulu témoigner de « sa solidarité » en envoyant trois machines de production d’oxygène pour les hôpitaux tunisiens

Il faut cependant noter que si Jean Castex se déplace en Tunisie, c’est aussi  dans le cadre du troisième Haut Conseil de coopération franco-tunisien, instance intergouvernementale créée en 2017, à l’issue d’une rencontre consacrée jeudi dernier  au numérique co-organisée par l’Utica, le patronat tunisien. Or, ce rendez-vous intervient dans un contexte tendu par les crises  que traverse la Tunisie. Or, “si la Tunisie est confrontée à des problèmes, cela a des conséquences pour son partenaire et ami français”, a souligné jeudi  devant la presse M. Castex,   mettant en avant les liens privilégiés entre les deux pays, la France étant par exemple le premier partenaire commercial de Tunis.

Pierre Oued