Zambie: L’opposant Hakainde Hichilema élu président

La Commission électorale de la Zambie a déclaré le candidat de l’opposition Hakainde Hichilema vainqueur de l’élection présidentielle du 12 août 2021. Les résultats ont été divulgués ce lundi 16 août dans la matinée.
Hichilema remporte haut les mains la présidentielle en Zambie. Il bat son rival de toujours avec 2,8 millions de voix, soit près d’un million de plus que le président sortant. Selon le chef de la commission électorale, cité par VOA, il a recueilli 2 810 757 des suffrages exprimés, tandis que Lungu, le président sortant, a obtenu 1 814 201 voix. Signalant qu’une circonscription sur les 156 que compte le pays n’a pas officiellement été dépouillée, il a rassuré que la Commission électorale a « estimé que, quels que soient ses résultats, cela ne risquait pas d’influer » sur les résultats définitifs. Pour rappel 16 candidats étaient en lice. Cinq fois candidat malheureux, Hichilema avait déjà défié le président Lungu en 2015 puis en 2016. Ces résultats ont déjà été contestés par le président sortant, qui affirme que les élections n’étaient pas libres et équitables. « Nous avons écrit à la Commission électorale de Zambie, mais ils ont continué à annoncer les résultats (…) », a fait savoir Edgar Lungu cité par notre source.
Hakainde Hichilema célébré par ses partisans
Pour le Parti uni pour le développement national, c’est la fin d’une longue marche vers le palais suprême. Ils attendaient ce moment depuis des années. Difficile donc de faire l’économie de leur joie. Les partisans de l’opposant Hakaindé Hichilema sont descendus dans les rues de Lusaka, la capitale zambienne, pour célébrer la victoire de leur leader rapporte Africanews. L’instant est simplement historique pour les partisans du président élu. Sur les réseaux sociaux, des Zambiens expriment leur fierté, car pour la troisième fois dans son histoire, le pays a connu une transition pacifique. C’est donc une nouvelle page qui s’écrit pour la Zambie. Né le 4 juin 1962, Hakainde Hichilema est un économiste et homme politique zambien qui, en 2006, a succédé à Anderson Mazoka à la présidence de l’Alliance démocratique unie (UPND), parti d’opposition au président Levy Mwanawasa. Depuis lors, l’homme d’affaires est régulièrement candidat à la présidence de la République.
Oumou Konaté