Zimbabwe : 5000 adolescentes tombent enceintes en un mois

Au moins 4 959 adolescentes sont tombées enceintes alors qu’il y a eu 1 774 mariages d’enfants enregistrés entre janvier et février de cette année. Cela a été révélé au Parlement le jeudi 04 février 2021, par la ministre des Affaires féminines, Sithembiso Nyoni, lors de la présentation de son rapport sur le niveau de prestation des services publics liés à la violence sexuelle et sexiste pendant la pandémie de Covid-19 à l’Assemblée nationale. Entre janvier et le 5 février, a déclaré le ministre Nyoni, il y a eu 4 959 grossesses adolescentes ainsi que 1 774 mariages d’enfants enregistrés dans tout le pays. «Au total, 4 959 filles ont été fécondées en si peu de temps, ce qui signifie que près de 5 000 de nos filles risquent de perdre leur chance d’éducation si elles ne poursuivent pas leur réadmission. Le plus inquiétant, ce sont les 1 774 qui sont en union matrimoniale avant leur 18e anniversaire. Ils ont perdu des opportunités et sont également devenus vulnérables à d’autres formes de violence, d’agression, qui incluent des abus économiques et émotionnels”, a déclaré le ministre.