Zimbabwé: Le gouvernement gèle des dizaines de comptes bancaires pour trafic de devises

Mardi 28 septembre, la Banque centrale du Zimbabwe dit avoir gelé les comptes bancaires de 30 personnes accusées d’avoir échangé illégalement des devises étrangères via les téléphones portables et les réseaux sociaux.

Selon l’unité de renseignement (CRF) de la Banque de réserve du Zimbabwé, 30 personnes abusant des services de télécommunications mobiles et d’autres plateformes de médias sociaux pour « transactions de change illégales et blanchiment d’argent, ont été identifiées. « La CRF a demandé aux banques, aux opérateurs d’argent mobile et aux autres prestataires de services financiers d’identifier et de geler tous les comptes gérés par ces personnes et, en outre, de leur interdire l’accès aux services financiers pendant deux ans, avec effet immédiat. La CRF a également demandé à l’Autorité de régulation des postes et télécommunications du Zimbabwe d’interdire auxdites personnes d’exploiter des lignes de téléphonie mobile », a déclaré John Mangudya, gouverneur de la Banque de réserve.

Le dollar officiel du Zimbabwe s’est affaibli au cours des derniers mois, selon l’Agence nationale des statistiques, tandis que l’instabilité de la monnaie locale a fait doubler les taux sur le marché noir. Le taux de change officiel du dollar zimbabwéen aux enchères hebdomadaires de la banque centrale est de 1:86 pour un dollar américain. Mais sur le marché noir, un dollar américain se vend 168 $ ZW. La flambée des taux du marché parallèle entraîne souvent des hausses de prix des produits de base dans le pays. Face à  celle flambée, le vice-président du Zimbabwe, Constantino Chiwenga, a menacé les commerçants du marché des devises parallèles.« L’inconvénient, auquel nous continuons de faire face, est l’indiscipline sur le marché parallèle, qui continue de susciter des anticipations négatives qui sapent les efforts impressionnants des autorités monétaires. Je veux avertir les auteurs de ce crime odieux que le bras long de la loi les rattrapera bientôt », a déclaré Chiwenga.

Source  : Times live.co.za

K.Fiakofi