Zimbabwe: Un correspondant du New York Times libéré sous caution

Les responsables de la prison de Grays Remand à Bulawayo ont refusé le mardi 15 juin de libérer le correspondant du New York Times, Jeffrey Moyo, qui avait reçu une caution de 5 000 $ par la Haute Cour, a rapporté New Zimbabwe cité par Allafrica. Ils ont affirmé que les papiers du greffier du tribunal étaient différents de ceux du mandat de liberté de Moyo, qui a été arrêté le mois dernier pour avoir, prétendu, déformé l’accréditation médiatique de ses deux collègues, les sud-africains Joao Silva et Christina Goldbaum auprès de la Zimbabwe Media Commission (ZMC).